Evoluons avec Liberté et Respect de la Diffèrence


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nouveau vient de paraitre en téléchargement en ligne
A paraitre version papier en Février 2010
Livre : "Tu seras Médium!" par Marlène.LCB aux éditions Edilivre.
Livre auto-biographique autour de son parcours via l'ésotérisme, l'accompagnement de son père et 15 ans plus tard accompagnement d'âme d'une Amie (Bridget la co-administratrice de ce forum) pour l'au-delà.

De l'enfance à l'âge adulte, d'initiation en rejet, je vous livre des expériences de vie partagées entre le désir de pratiquer la médiumnité et son refus. Je vous parle également d'accompagnement, de mon père tout d'abord et de mon amie et confidente. Cette amie qui me poussait de son vivant et qui continue après sa mort à m'aider à me réaliser dans mon domaine.

Marlène.LCB est née au printemps 1963 en Provence. Sa mère lui a ouvert des portes sur le chemin et, d'initiation en initiation, elle a évolué pour appliquer dans le domaine du REIKI et de la voyance. Aujourd'hui, après divers stages de formations sur le REIKI (sortie hors du corps, chamanisme et autres) Marlène.LCB pratique la médiumnité et le REIKI qu'elle enseigne également.

Un extrait du livre  en cliquant ICI


Ou se le procurer
En téléchargement en ligne en cliquant ICI

En version papier à partir de la fin février 2010
sur les site de : amazon, alapage, la fnac, chapitre....

Possibilité de dédicace, si la commande est passée en pré-commande directement à l'auteur
En cliquant ICI


Partagez | 
 

 Temoignages de medecins sur la Fibromyalgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marlène
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 13805
Age : 54
Ville : ISTRES 13
Etes vous initié au reiki? : Maitre-Enseignant REIKI et KARUNA-KI
interessé par les rencontres reiki : Organise des rencontres
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Temoignages de medecins sur la Fibromyalgie   Lun 4 Juin 2007 - 10:51

J.M. (nom connu de Fibromyalgie France)

Emeritus Professor of Psychiatry

A toute personne concernée,

Je voudrais attester que le fibromyalgie est reconnue comme étant une maladie des tissus connectifs et musculaires, et elle n’est pas consideree comme une maladie psychiatrique. Il y a des signes physiques ainsi que certain critères qui caractérisent la maladie. Il y a deux sortes de fibromyalgie. La premiere qui est la plus courante et la deuxieme qui survient suite à d’autres maladies physiques. Les origines de la première forme de fibromyalgie ne sont pas très connues mais elles ne sont clairement pas mentales.

J’ecris ce témoignage en tant que psychiatre et aussi comme patient de la seconde forme de fibromyalgie et j’ai etudié cette maladie en profondeur.

J.M.

(traduction de l’anglais)

********************


Quelques réponses (réaction à l’article du Point du 11 mai 2007)

jeudi 17 mai | 19:02

Médecin, spécialiste de la douleur je m’intéresse à la maladie avant qu’elle ne soit aussi mal nommée en 1990. Mon épouse est fibromyalgique, je vis sa maladie tous les jours mais je vis aussi les cris de révolte au quotidien dans mon cabinet qui peut à peu est devenu lieu de rencontre d’associations et de malades, dans le pays voisin où j’exerce. Habituellement discret j’interviens devant le flot de questions soulevées. Oui, il existe un impact environnemental sur le déclenchement de la Fibromyalgie, et le modèle est celui du “syndrome des vétérans du golfe” du fait de l’analogie des symptômes avec la Fibromyalgie, où les publications les plus récentes américaines et canadiennes font ressortir ce point. Au moins deux équipes espagnoles travaillent sur la mutation de gènes et une d’entre elles en collaboration avec une université américaine est en train de mettre au point une biopuce à ADN qui permettrait le diagnostic. Problème : seulement 46% des malades fibromyalgiques seraient positif à ces tests. Alors va-t-on voir s’installer une ségrégation sur le diagnostic ? Ne seront plus fibromyalgiques ceux qui le sont cliniquement, mais seulement ceux qui seront positifs au test. À nouveau des malades orphelins. En fait nous arrivons au point essentiel, car cette maladie rompt le carcan traditionnel du raisonnement linéaire: symptôme>maladie>traitement. Relisant de vieux auteurs, on retrouve exactement le même phénomène que celui qui permis de reconnaître la tuberculose et ses différentes formes cliniques, qualifiées d’atypiques. En fait chaque malade est l’expression d’un déséquilibre neuroendocrinien acquis. Et chaque malade nécessite SON traitement. C’est pour cela que les réponses aux traitements et les études sont aussi déconcertantes. Il commence à émerger certains marqueurs biologiques qui pourront probablement donner des pistes orientatives plus fiables Quant à dire qu’en France ça va mal, non pas plus qu’ailleurs, partout les malades expriment les mêmes sentiments. Une récente réunion, d’une association européenne regroupant les associations de malades, à laquelle j’ai participé m’a permis de comprendre que la mise en place de moyens diffère d’un pays à l’autre. Mais la solitude face l’incompréhension et la rage face au regard dubitatif de celui qui te jauge est la même du nord au sud de l’Europe. Les réactions sont différentes, les nordiques sont isolées par les contraintes climatiques et l’obtention d’une invalidité partielle leur permet de ne pas être exclus de la vie sociale. En Espagne, la difficulté de la prise en charge thérapeutique et le refus de l’invalidité font que les associations sont de véritables tribus qui fournissent thérapeutes, aide morale, psychologique etc. Ce qu’il faut changer face à cette maladie, qui n’est pas un syndrome, c’est la démarche qui doit être transdisciplinaire, chaque spécialiste connaissant une partie du champ d’action de l’autre. Quelle difficulté de compréhension entre un psychiatre et un clinicien, entre un rhumatologue et un algologue ! Un algologue utilisera avant tout l’algotensiométrie d’Eisinger qui a l’avantage de montrer la sensibilisation du malade à la douleur, on mesure l’abaissement de son seuil douloureux ; cette démarche devrait être la1º qualifiante avant d’aller plus loin. Un rhumatologue cherchera les fameux points, qui souvent ne sont pas là où on les place sur les schémas, mais qui peuvent exister dans d’autres pathologies et dépendent fortement lors d’une évaluation, mesurée comme il se doit avec un dolorimètre, de l’activité des jours antérieurs. Mais pas seulement, la douleur doit-être évaluée. Et c’est là que les structures anti-douleur trouvent leurs limites : il faut évaluer la fatigue, les troubles du sommeil, la sensibilisation chimique, les céphalées, les troubles digestifs, l’état anxiodépressif, le statut hormonal et tant d’autres. Et répéter l’évaluation. La Fibromyalgie ne sera alors plus le fourre-tout des maladies non diagnostiquées. La Fibromyalgie a été reclassée effectivement comme M 79-7, mais tous les experts s’orientent comme souligné plus haut vers une maladie neuroendocrinienne. Beaucoup d’efforts à tous les niveaux pour une compréhension mutuelle sont nécessaires. Quelle sera la volonté politique pour que les choses changent ? Un effort particulier fut réalisé en France pour la reconnaissance et la prise en charge des malades douloureux (Capacité de Médecine, formation, Centre Anti Douleur, etc..), novatrice et imitée ailleurs. Une démarche analogue est nécessaire sinon le coût médical et social (4,6% de la population suivant une source très officielle) viendra à bout de tous les budgets nationaux mais aussi européens (25 millions de malades). Nous ne sommes plus seulement face à des femmes ayant un parcours traumatique. Non, il y a de braves pères de familles traités de fainéants par les enfants qu’ils ont élevés. L’évaluation souvent ne reconnaît pas les populations émergentes comme les enfants et les adolescents. Pour tous, mais surtout pour eux il faut réagir.

M.F. (médecin conseil de Fibromyalgie France)

Source :
http://associationfibromyalgie.wordpress.com/2007/05/08/temoignages-dun-medecin-psychiatre/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-psycho-kimcopsi.fr
 
Temoignages de medecins sur la Fibromyalgie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Saints Medecins
» La Fibromyalgie
» Une tres importante chose oubliée par les futures medecins
» RECEPTION DU TROPHEE DE L’AMICALE DES MEDECINS - MAROC
» Site pour expliquer le bouddhisme aux jeunes par des temoignages de jeunes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evoluons avec Liberté et Respect de la Diffèrence :: Comment depasser la maladie (entraide) :: Comment depasser certaines maladies-
Sauter vers: